PAPIER à la RESCOUSSE

L’utilisation intensive d’internet a créé un mur de méfiance envers la publicité en ligne en permettant la renaissance du marketing sur papier
À travers les imprimés est en fait possible d’être en contact chaque jour avec la compagnie de manière naturelle.



Dans un monde toujours plus numérisé, rapide, technologiquement alphabétisé, l’utilisation du papier imprimé a diminué considérablement. Essayons de réfléchir sur notre vie quotidienne : chaque jour nous enregistrons un numéro de téléphone sur le portable au lieu que sur le carnet d’adresses, nous écrivons une note sur un éditeur de texte sur notre ordinateur au lieu que sur un post-it, nous prenons des notes sur Word e pas sur un cahier. Quand l’utilisation d’un objet, d’un style ou d’une façon d’agir devient généralisé et commun, cela perd le charme et l’intérêt, diminue de valeur, parce qu’il arrive à être à la portée de tout le monde. Dans une période historique caractérisée par des offres téléphoniques intrusives et par des intense actions de marketing et publicité par courrier, le support physique, en ce cas le papier, devient quelque chose d’unique, un objet qui nous ramène à la vraie nature des rapports professionnels.

Internet Volant, Scripta Manent
Le fait qu’en ce moment précis Bleed, le magazine de Sprint24, un web-to-print qui respire et se nourrit dans l’éther cybernétique, vous dit qu’internet n’est pas toujours efficace que cela paraît, semble un paradoxe. Pourtant vous, mon cher lecteur, vous êtes en train de lire un magazine imprimé, un produit réel et vif dans vos mains… vous êtes même contents de l’avoir, heureux que quelqu’un a pensé à vous et vous a envoyé quelque chose qui pourrait servir à votre activité. N’est-ce pas vrai qu’observer les pages d’un journal, sentir l’odeur du papier et écouter le bruit des feuilles qui bougent donne un plaisir particulier ? Bleed est en train de vous donner des émotions, voilà pourquoi notre équipe l’a créé.

Dépasser le mur du marketing
Les produits en papier, pour la plupart imprimés, sont vraiment un instrument très puissant si utilisés correctement. Ils sont utiles pour acquérir des nouveaux clients, pour conserver les actuels et atteindre des nouveaux importants résultats liés à la communication et au marketing. Souvent, cependant, les sociétés et les compagnies n’utilisent pas ces moyens à cause des prix de production et de l’expédition du matériel. La raison est toujours la même : il est plus simple de tout substituer avec des e-mails rapides, immédiates et gratuites. Sans aucun doute utiliser les e-mails de manière correcte, notamment en les envoyant à ceux qui désirent recevoir nos communications, est un avantage en termes de temps et argent. On suppose que votre client, cependant, ait la volonté de lire votre communication. Quand les e-mails deviennent spam, en fait, les bénéfices décrits précédemment se perdent et cet instrument précieux devient une attitude insolente, une obsession et une intrusion. L’utilisation du téléphone, de la publicité ou de la communication par e-mail a créé une désaffection et une méfiance croissante, nous portant à prendre en considération seulement peu de mails ciblés qui arrivent dans notre boîte de mails. Nous avons tous créé un mur, un firewall mental, un Adblocker rationnel qui nous éloigne de ce que nous considérons une perte de temps et une attitude nocive pour un bon rapport commercial.

Papier gagne, email perd
Au-delà des lieux communs selon lesquels le papier est en train de disparaitre, la réalité raconte toute une autre histoire. Cela est prouvé par des simples données : selon une étude de la Epsilon, le 54% des consommateurs préfère les lettres en papier aux e-mails, le 67% pense que les lettres de vente en papier sont plus personnelles, le 70% préfère les communications sur papier quand il s’agit de promotions non sollicités par des sociétés qu’on ne connait pas. Selon les études de la DMA (l’association du marketing à réponse directe), les lettres surpassent de dix à trente fois les e-mails quand on parle d'efficacité dans la génération de nouveaux clients. Les imprimés sont également perçus comme “chauds” et uniques, gratifiant à recevoir. Même la personnalisation joue un rôle important dans ce procès. Les imprimés sur papier sont regardés avec plus d’attention (n’êtes-vous pas en train de le faire ?), ils sont conservés plus longtemps, réutilisés et montrés en vertu de quelque chose de vrai et tangible. Tous ceux qui ont familiarité avec DEM, email marketing et newsletter, en outre, savent très bien qu’un haut pourcentage de e-mails ne sont même par ouvertes, encore moins lues !

Quand on parle de campagnes e-mails, plus du 80% de tous les envois sont immédiatement jetés. Les lettres en papier attirent toujours l’attentions, sont toujours ouvertes, sont toutes lues même rapidement, sont toujours clairement identifiées avec l’expéditeur. Surtout, et peut être que cela est le point le plus important, les imprimés sont uniques parce qu’ils sont peu. Et quand on est peu nombreux on se distingue. Faire participer le client, le faire émotionner, l’informer de vos activités, de vos succès et de vos attentes est serrer la main en signe d’amitié chaque jour. Surtout est affirmer : Je ne suis pas un numéro, Je suis ici pour vous.

5 BONNES RAISONS POUR OFFRIR UN IMPRIMÉ
1. Être avec vos client 365 jours
2. Attirer l’attention avec votre geste
3. Faire émotionner un client en le rendant spéciale
4. Être uniques, particuliers et originaux
5. Imprimer votre nom, pas seulement sur le papier

Le bon produit au bon endroit
Quels sont les imprimés les plus efficaces à envoyer à vos clients et vos membres ? Comme pour toutes les opérations il faut savoir choisir avec attention le bon produit pour optimiser et maximiser les résultats avec une dépense contenue. Les produits typiques dans ce type d’opérations sont les lettres, les calendriers, les block-notes, les cahiers, les agendas, à-dire les imprimés qui sont accueillis par le client comme un cadeau, une pensée gentille. Le marketing à travers les imprimés est en fait une bonne manière pour construire une campagne de branding. Distribuer gratuitement des calendriers, des agendas, des block-notes, des cahiers à vos clients non seulement vous rend généreux et proche aux attentes des clients, mais met la société, l’association, la compagnie en une exposition maximale pour une période très longue. Une attention particulière devrait être accordée au choix du public. Les best practices du marketing conseillent toujours l’utilisation du meilleur produit, pour le publique meilleur, pour obtenir les meilleurs résultats. C’est une loi qu’on ne peut pas éviter. Un exemple : imaginons d’avoir des clients surtout dans le secteur des motos et automobiles, une bonne idée serait celle d’offrir des calendriers avec des images de motos vintage ou des voitures particulières, associés à votre logo. Pour un publique plus ample serait plus productif de créer des thèmes plus génériques comme les voyages et les œuvres artistiques. Pour créer un produit en papier qui fait émotionner vos clients est très utile de personnaliser votre imprimé aussi avec des icônes, des images, des lignes des points et des polices particulières, sans se limiter au seul logo et informations. Certains produits sont utiles pour être distribué comme don, des autres sont fondamentaux pour l’identité du brand : block.notes, cahiers et post-it sont en fait utilisés surtout pour créer un lien à l’intérieur de la société, mais surtout pour créer de l’harmonie au sein de l’entreprise, autour du logo, au symbole, au drapeau pour les quel on travaille dur tous les jours.