Le Decalogue du graphiste

🌞 15% di sconto + spedizione gratuita su tutti i prodotti direttamente nel carrello. Coupon "summeriscoming". Fino al 30 Giugno ⛱️
Publié 23 mai 2019 par Sara.
Partager:  Email   Facebook  Twitter 

Dix conseils pour rendre votre projet graphique un bon projet graphique

Les règles ne sont pas toujours faites pour être enfreintes! Voici, en fait, ceux qui devraient être les dix commandements de chaque graphiste !

  1. COMIC SANS AU SECOURS NON !
  2. Comme ouverture, ça nous semblait un véritable classique, old but gold. N’oubliez jamais d’oublier la Comic Sans ! Il y aura bien une raison si c’est la police de laquelle on se moque le plus, n’est-ce pas ?

  3. UNE, PERSONNE ET CENT MILLE POLICES
  4. Une fois éliminée de la liste des polices parmi lesquelles choisir, parmi les recommandations principales il y a celle de ne pas sélectionner deux polices similaires pour votre projet. Qu’il on parle d’un livre, un catalogue ou bien d’un simple tract. Vous vous rendrez compte tous seuls que deux polices très différentes entre eux (serif avec sans serif par exemple) créeront un contraste harmonieux. Ou au moins cela ne dérangera pas vos yeux.

  5. FANTAISIE : D’ACCORD, MAIS DANS LES LIMITES
  6. Ne choisissez pas des polices « Fantaisie » pour des textes moyens ou longs, mais réservez-lez, par exemple, aux titres. Ce n’est pas un cas si pour les livres (romans, fiction en général) sont utilisées des polices avec grâces (serif), et non des caractères avec décorations ou similaires.

    Le décalogue du graphiste
  7. « ÇA ME SEMBLE UN PEU VIDE »
  8. On vous dira cette phrase un million de fois, en parlant avec optimisme. Mais rappelez que le blanc n’est pas vide ! Il remplit, et comment ! Faites-le comprendre à vos clients et prenez acte de cette chose. Vous vivrez mieux !

  9. LISIBILITÉ
  10. Cette inconnue et très importante. Mettre en pages un projet avec l’ordinateur est une chose, quand ensuite vous le verrez imprimé… ça sera la preuve par 9. Clairement il y a plusieurs écoles de pensée (voyantes contre « Je tiens à mes dioptries »), mais normalement pour un texte on reste sur le 11 pt (avec les relatives exceptions, comme par exemple les cartes de visite, puisque, étant ceci un produit plus petit, il semblerait tout trop grand).

  11. L’EPIGRAPHE SEULEMENT SUR LA TOMBE
  12. Sauf de très rares exceptions, le texte à épigraphe, c’est-à-dire aligné sur l’axe central de la justification, est à éviter. Au-delà du fait qu’il est laid (que, souvenez-vous, ça ne sera jamais une motivation assez valide), il rappelle les épitaphes sur les tombes, il donne problèmes de lisibilité et, de plus, tous les textes vous paraîtront une poésie.

    Il serait toujours mieux de préférer un alignement « drapeau » ou « au carré ».

  13. VEUVE ET ORPHELINES
  14. Parfaitement en thème avec le point n° 6, les veuves et les orphelines. Une veuve est une ligne de texte finale d’un chapitre qui se trouve isolée à la tête de la page suivante, tandis qu’une orpheline est la seule ligne initiale d’un petit chapitre ou paragraphe qui se retrouve à la fin d’une page. Évitons de ruiner des familles, qu’en dites-vous ?

  15. ALL CAPS ARE BASTARD
  16. Amplifier les mots, oui, mais comment ? Mettre le texte en majuscule n’est pas une bonne idée, comme le web nous enseigne, vous donnerez l’impression d’hurler le mot en question. Utilisez plutôt le gras !

  17. À CHAQUE FOIS QUE TU ÉTIRES UNE POLICE, UN GRAPHISTE MEURT
  18. Ce titre serait suffisant pour s’arrêter ici, mais il semble que ce ne soit pas le cas. Il ne manque pas l’occasion de voir lettres étirées, allongées ou élargies, tirées comme si elles étaient faites de pâte à modeler. Les lettres ne sont pas de la pâte à modeler, faites semblant qu’elles étaient en pierre ! Elles doivent rester comme ça, si la police a été dessinée d’une certaine manière, il y aura une raison (en espérant que vous êtes en train d’utiliser une police bien dessinée et non une crée par un graphiste improvisé).

  19. KERNING (OU CRÉNAGE) – TRACKING
  20. Anglicismes ou pas, avec ces termes on entend la réduction de l’espace en excès parmi des couples spécifiques de caractères, pour donner un aspect plus homogène au texte. Ne touchez pas le réglage de ce paramètre si vous ne voulez pas aboutir dans un tourbillon sans retour.

Nous pourrions conclure en te disant « Ceci sont nos conseils, puis ce sera à toi le choix de le prendre ou moins en considération », si seulement ceci n’étaient pas des conseils mais des lois !

Bonne chance et bon travail